Que faire en cas de perte d'autonomie?

Lorsque la perte d’autonomie est compatible avec notre fonctionnement, le résident dont le GIR est évalué à 4 peut prétendre à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie attribuée par le Département de l’Isère et il reste dans notre résidence.
La résidence Autonomie est un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées et non un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes.

Notre établissement n’est pas médicalisé et pour des raisons notamment liées à la sécurité nous ne pouvons pas avoir des résidents trop dépendants, le GMP doit être impérativement inférieur à 300.

L'établissement est obligé de demander au résident atteignant un degré de dépendance relevant des GIR  1, 2 ou 3 d’intégrer un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (E.H.P.A.D.).         
Les listes d’attente pour les E.H.P.A.D. sont parfois longues, les demandes d’admission doivent être anticipées. La direction peut exiger des familles la constitution et l’attestation de dépôt de ces dossiers.
Si aucun dossier n’a été déposé malgré les demandes de la direction ou en situation d’urgence, la direction se réserve le droit de trouver une place dans un E.H.P.A.D. En fonction des disponibilités, les souhaits ne seront alors peut être pas respectés.