Un peu d'histoire...

L’établissement actuel est entré en fonctionnement deux ans après sa construction, soit le 4 février 1977 pour succéder à une maison gérée par des religieuses, le Foyer Saint-Joseph, qui ne répondait plus aux normes de sécurité ; il reprit d’ailleurs une trentaine de ses pensionnaires.
A l’initiative de Gilbert CECILLON,  maire de Châtonnay à l’époque, et s’appuyant sur les conclusions d’une enquête de besoins réalisée par une assistante sociale se met en place le 24 juillet 1974 par arrêté préfectoral le « Syndicat Intercommunal du Foyer-logement  » qui regroupe 7 communes : Châtonnay, Culin, Eclose, Lieudieu, Meyrieu-les-Etangs, Sainte-Anne-sur-Gervonde, Tramolé.
Le Syndicat procède à l’achat des terrains et à l’édification du bâtiment dès 1975, qui prend le nom de « Résidence des Quatre Vallées » ; une deuxième tranche de travaux portant sur l’agrandissement de parties communes (1 salle d’animation, 8 logements supplémentaires résidents + 1 logement gardien, 1 vestiaire, 1 salle conviviale pour le personnel …) est lancée  en 1989.

En 2015, pour des raisons administratives, le Foyer Logement est géré par le Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) de la communauté de communes de la région Saint-Jeannaise.

Au 1er janvier 2016, la fusion de la communauté de communes de la région Saint-Jeannaise et la communauté de communes de Bièvre Isère créé un nouveau territoire Bièvre Isère Communauté. Le CIAS de Bièvre Isère Communauté assure la gestion du Foyer Logement.

Au 1er juillet 2016, il devient Résidence Autonomie suite à la loi ASV de décembre 2015 et à un décret d'application.

D'ou vient le nom du Foyer?

L’idée vient de Gilbert CECILLON, à l’époque Maire de Châtonnay et directeur de la résidence, cela correspond à la vallée de La Bielle pour Châtonnay, l’Agny pour Eclose et Tramolé, la Gere pour Lieudieu et la Gervonde pour sainte Anne sur Gervonde et Meyrieu les Etangs.